Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 09:00

Voici donc mes premières unités de la Répubique de France peintes :

L'unité de Marseilles :

rof peinture marseille1rof peinture marseille2


Les frégates Lyons :


rof peinture lyon

Et toutes mes figurines françaises actuellement peintes réunies :

rof peinture marine1rof peinture marine2rof peinture marine3

 

Le Magenta MKII avec lance thermique et les Toulons suivent.

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 08:29

Ben voilà, la suite des figs pour la République de France arrive en Avril.

Avec tout d’abord le très attendu super cuirassé de classe Charlemagne :
Il a l’air plus que massif puisqu’il semble être constitué de deux coques de Couronne !
Les Lances thermiques sur chaque flanc me semblent toujours impossibles à combiner, cependant un tir lié avec la bordée correspondante sera pour moi systématique à partir de RB 2. Bon, ben en fait, il n'est pas possible de lier la Lance thermique avec une bordée, et c'est bien dommage à mon avis car, sans ça, le Charlemagne me semble bien en dessous des autres dreads (à part peut-être le nippon).

rof charlemagne1
rof charlemagne2


Le croiseur de support de classe Ecuyer, dont j’ai déjà parlé, sera aussi disponible.
A noter qu’il y en aura trois par blister.

rof ecuyer

Le destroyer de classe Chevalier, la plate-forme lance-roquettes française.

rof chevalier


Du côté aérien, le Furieux, volant de taille Medium Capital, fait son apparition.
Il possède de puissantes bordées latérales et des bombes mines mais pas d’armement dans l’arc avant.

rof furieux

Le Frelon, volant de taille Small, est aussi de la partie.
Les français ne possédant pas de Tiny flyer de type "bombardier en piquet" , il comble donc ce manque avec sa capacité de bombardement.

rof frelon


A noter aussi que certaines figs de la boite de base seront aussi proposées en blisters comme les frégates et le Voltaire.

rof voltaire

Une autre pièce de taille sort ce mois-ci et ce n’est autre que le porte-avions terrestre de classe Masaulle, c’est une belle bête... si on aime le terrestre.

rof airfield

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 09:00

 

Même si la figurine n'est pas encore disponible, je souhaite dire un mot sur cette classe de croiseur qui est inédite à plus d’un titre.
En effet, à l’heure actuelle, la République de France est la seule faction à posséder deux classes de croiseurs légers.

De plus, la classe Ecuyer possède la compétence Zoom télescopique qui lui permet d’utiliser ses armes anti-aériennes (AA) à 16" ( soit RB 2) au lieu des 8 habituels.

Ses 6 dès d’anti-aérien couplés à la compétence Tir rapide qui permet de relancer 2 dés d’attaque AA et à un éventuel tir lié de type "Linked Fire" de l’unité, rend cette classe de croiseur redoutable contre tous les types de volants.

En plus de son potentiel anti-aérien, l’Ecuyer est doté d’une tourelle avant, qui avec son arc de tir de 90° est moins souple que celle du Marseille, mais qui est plus efficace à RB 2 et 3.
Cette tourelle ne peut d’ailleurs pas tirer à plus de RB 3.

Côté survivabilité, l’Ecuyer n’est pas en reste, avec 5 HP, c’est autant que le croiseur lourd Toulon et un de plus que le Marseille.
Ce croiseur pourra donc survire à un potentiel double critique.

Le seul talon d’Achille de l’Ecuyer qui est lié à son rôle de soutien, est sa valeur de mouvement.
En effet, avec un MV de 6", ce croiseur et clairement orienté vers la protection de bâtiments de plus gros tonnage comme le Magenta, le Couronne ou même le, d'ores et déjà fameux, super cuirassé de classe Charlemagne.

Cela tombe bien, car la République de France n’intègre aucune classe d’escorteur dans ses rangs.

Ce croiseur de support est donc résistant, peut venir à bout de volants de bonne taille et rendre coup pour coup si nécessaire… Ma foi, il a tout d’un grand.

Même si, à point égal, je préfère la classe Marseille plus polyvalente, l’Ecuyer me semble une ref à potentiel et à défaut originale dans le paysage de Dystopian Wars.

 
Ecuyer

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 09:00

La figurine m’a tapé dans l’œil dès la sortie de son concept 3D.

Voulant l’aligner au plus vite, je me suis penché sur ses stats.

Pour cela je l’ai comparé au seul autre croiseur lourd du jeu, à savoir celui du Covenant.

Le Zeno n’a pas une très bonne réputation qu’en sera-t-il du Toulon ?

Toulon  coa-zeno



Les deux croiseurs ont la même valeur de DR (4) mais, pour 10pts de plus, le Zeno est plus résistant aux dégâts critiques avec son CR de 8, contre 7 pour le Toulon.
De son côté le Toulon est 2" plus rapide que le Zeno, mais ce dernier possède un point de structure en plus.

Pour rester sur l’aspect résistance/survivabilité, il faut noté que le Toulon est équipé d’un Générateur de champ défensif qui peut être utilisé pour annuler l’attaque d’un générateur offensif. Son utilisation me semble assez anecdotique et sans commune mesure, comparé au Générateur de bouclier couplé à la compétence Inventive Scientist du Zeno.
Certes, le croiseur français est doté de la compétence Blindage retardant qui transforme un des 6 du jet d’attaque initial en simple touche, mais je ne suis pas sûr que cela compense la combo citée plus haut.

Le Zeno me semble donc plus apte à résister aux assauts ennemis que son pendant français.

 

Les deux croiseurs ont le même nombre de troupes d’assaut et de charges de profondeur, par contre, le Toulon avec ses 6D d’anti-aérien prend largement la main de ce côté-là.

Du côté armement, les deux croiseurs sont équipés de bordées latérales qui tirent à toutes les portées mais, là encore, le Zeno possède un léger avantage avec un petit dé de plus aux trois premières portées.

Chaque croiseur lourd possède aussi une arme à énergie qui tire dans l’arc avant.
Il s’agit de l’Accélérateur de particules qui tire dans le chenal avant pour le Zeno et de la Lancette thermique pour le Toulon qui, elle, possède un angle de tir de 90°.
Le Toulon pourra donc plus facilement se positionner pour utiliser pleinement cette arme.

Même si ces deux armes sont de même type que les bordées (armement secondaire), elles ne peuvent pas se combiner à ces dernières.

Concernant la portée, la lancette est utilisable jusqu’à RB 2 soit 16", alors que l’Accélérateur de particules impose que la première cible soit à maximum à 12" du Zeno.

Cette différence ne me semble pas significative même si le système d’arme du Zeno peut potentiellement atteindre des cibles à plus longue distance.

 

Par contre lorsque l’on regarde la puissance des armes, on a du coté Covenant 7D d’attaque dont les jets ratés peuvent éventuellement être relancés sur d’autres cibles et, du côté français, une attaque qui en moyenne sera de 4D.
En effet, le principe des armes thermiques françaises est que leur puissance dépend de la valeur initiale de DR de la cible qu’elle vise, à savoir égale à la DR dans le cas de la lancette du Toulon.

Pour avoir les 7D d’attaque d’un Zeno, un Toulon doit donc arriver à portée d’un… super cuirassé !

Cependant, contrairement au Zeno, les Toulons peuvent combiner leurs tirs de lancette et de surcroît en mode "Combined fire".
Ce mode est très intéressant car, contrairement au "Linked fire", il permet d’ajouter à l’attaque la totalité des dès (AD) de chaque participant.

Comme les unités de Toulons ne peuvent pas être composées de plus de 2 bâtiments, les attaques seront en moyenne de 8D, mais ce nombre de dès pourra très vite augmenter si l’unité s’attaque à de gros poissons !

Autre petite remarque concernant la taille des unités de Toulons : la limite de taille est de 1 à 2.
A ma connaissance, c’est la seule unité de taille Medium Capital qui peut comporter une seule fig.

Pas encore bien compris s’il est possible de tirer profit de cette particularité, mais je vais sûrement tester rapidement cette configuration puisque les blisters de Toulon comportent 3 figs.

Si on continue la comparaison avec le Zeno, cette limitation à deux figs par unité joue, une nouvelle fois, en défaveur du Toulon puisque le croiseur lourd Covenant pourra, lui, combiner les bordées de 3 figs.

Sur le papier le Toulon semble donc mois performant que son alter ego Covenant.
Nous verrons cela en pratique mais comme j’adore son look ça ne m’empêchera pas de l’utiliser.

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 22:29

Ce soir j’ai eu une très agréable surprise : un mail de mon crémier qui m’annonçait que ma commande de Dystopian Wars était arrivée !

Cette commande, je l’attendais avec impatience puisqu’elle est composée starter et de toutes des références navales de la nouvelle faction du jeu qui n’est autre que la République de France !

A la sortie du boulot je me suis donc téléporté à la boutique pour récupérer mes précieuses figs.

A mon arrivée, j’avais été devancé et une partie opposant les britishs et les nouveaux français était en cour.

Je suis resté un peu pour voir les figs en action mais n’y tenant plus, j’ai planifié ma partie d’initiation pour dimanche aprem et j’ai cavalé pour rentrer en vitesse déballer tout ça.

Dans l’euphorie de l’action j’ai aussi pris la nouvelle version des règles et rien qu’en la feuilletant on est frappé par les superbes photos et la mise en page qui semble bien plus claire.

Je détaillerais plus dans un prochain billet les unités, les capacités spéciales… et les prochaines unités qui vont sortir … ben oui elles sont toutes dans le livret de règles qui est présent dans la boite de base.

 

Voici donc les photos.


Ma dernière commande full RoF :

rof total1
Le contenu de la boite de base :

rof battlegroup5
Le livret de règle sur lequel on aperçoit ... le supercuirassé de classe "Charlemagne"

rof booklet3
Quelques pages du livret :
rof booklet2JPG
rof booklet1
La boite de basse débalée avec comme prévu la nouvelle version du magenta naval qui peut recevoir soit une tourelle classique soit une lance thermique.


A noter que mes conjectures étaient bonnes, mais j'y reviendrais plus en détails.

rof battlegroup4rof battlegroup1
Les croiseurs lourds de classe "Toulon"... la on commence à arriver à mes figs préférées ... je suis fannn de ses figs !!
Les Toulon sont équipés de... "lancettes thermiques"  ... qui comme leur nom l'indique sont moins puissantes que les lances.  Ces nouvelles armes, uniquement utilisables à RB 1 et 2, n'ont pas de dè d'attaque de base mais leur valeur d'AD est déterminée par la DR ... de la cible !  Elle est égal à 1x la DR pour la lancette et à 2x pour la lance. 

rof toulon1
Puis, le top du top, le porte-avions de classe "Couronne" ... Arggg... il est encore plus beau en vrai !
Je le sors dès que possible surtout avec sa MAR "lancement de combat" qui lui permet de faire décoller ses escadrilles embarquées tout en utilisant toutes ses armes
rof couronne1

Et pour finir les sous-marins de classe "Epaulard" avec leur mortier qui peut effectuer des tirs indirects à 360°

rof epaulard 1
Voici aussi une série de photos avec mes deux magentas peints :

rof magenta couronne1
rof magenta couronne2
rof magenta couronne3
rof magenta couronne4
rof magenta toulon couronne1

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 09:00

Je n’avais pas pu résister au ce petit « Krakage », lors de la mise en vente sur le site web de Spartan Games d’une petite quantité de Magenta à l’occasion de la GenCon 2011.

J’avais même réalisé le camo des deux versions dans la foulée de celle du dreadnought Covenant.

Puis j’ai un peu lâché la peinture pendant quelques mois jusqu’à l’annonce officielle de la disponibilité des nouvelles figs de la République de France !

Cela m’a évidemment remotivé et j’ai fini la peinture de la version navale et quasi celle de la version volante.

Lorsque j’ai reçu le blister, les deux figs de Magenta étaient censées représenter, en jeu, le même bâtiment.

Lors de la mise en peinture j’ai donc essayé de reproduire le même schéma sur les deux figs.
Et c’est pour cela que la version volante s’est vue affublée d’une peinture antifouling !

Magenta Mk II :

magenta1 8

magenta1 7

magenta1 6

 

Magenta Mk I :

magenta1 5magenta1 4

magenta1 3

magenta1 2magenta1 1

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 18:20

Un nouveau billet est apparu sur le blog de Spartan Games.

C’est une très courte mise en situation du « Loup noir », le sous-marin mercenaire qui sera offert avec la version 1.1 du livre de règles de Dystopian Wars s’il est acheté sur le site de la société.

Ce billet décrit un bref affrontement au Groenland, entre une patrouille de la République de France et des Etats fédérés d’Amérique, la patrouille américaine étant épaulée par le « Loup noir » de Nikonov.

black-wolf-battle-pt-1

On y apprend que le sous-marin russe est équipé d’un générateur d’échos qui lui permet de leurrer ses adversaires. En terme de jeu, lorsque le sous-marin est en plongée, deux gabarits à son effigie sont utilisés pour représenter la position effective du « Loup noir » et l’écho généré.

C’est plutôt sympa comme règle, par contre j’espère qu’elle incorpore un moyen indiscutable de savoir, pour les deux joueurs quelle était, au final, la position réelle du sous-marin… sinon ça risque fortement de finir en pugilat.


A la fin du billet, il est fait allusion au choix de Nikonov de poursuivre l’engagement au côté des américains ou de le rompre pour s’évanouir dans les profondeurs de l’océan.

Ce choix laissé en suspend, pourrait révéler un des futurs traits des mercenaires à Dystopian Wars, à savoir que leur loyauté et donc leur présence sur la table, pourrait être sujet à des conditions (passage d’un test de moral, seuil de dommage, nombre de tour, etc.).

Enfin, du côté français ce billet nous permet d’admirer, même si c’est malheureusement de loin, la superbe (oui n’ayons pas peur des mots) figurine du porte-avion Couronne et de sa peinture studio.

A noter aussi que les 3 bâtiments français de face au fond de l’image semblent être des destroyers de classe « Chevalier ».

On ne voit pas grand chose sur ces photos mais il semble qu’ils aient aussi une sorte de lance thermique car la tourelle ne semble pas avoir de canon.

J’espère me tromper sur leur armement car il serait plus judicieux que cette classe introduise un nouveau système d’arme.

 

black-wolf-battle-pt-2

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 19:59

A la demande générale, Spartan Games vient de publier une série de photos des figurines peintes contenues dans les boites de bases navale et terrestre.

On trouve donc un Magenta Type 1 volant.
Il me semble (à un ajustement chromatique prêt) que c’est la figurine peinte pour la GenCon, mais montée sur un fameux « skimmer stand » aux bords arrondis.
Personnellement j’espère que ce socle n’a aucun impact en terme de jeu car cela voudrait dire que je ne peux pas utiliser ma version.

Bon, je ne m’affole pas trop car je pense qu’il n’y a que les hauteurs des tiges qui changent, celles des « skimmer stand » étant plus courtes pour représenter le fait que ces unités ne peuvent pas voler aussi haut que les « vraies » unités aériennes ce qui se traduit en terme de jeu par le fait qu’elles ne peuvent pas se cacher dans les nuages.

Autre particularité des règles V1 du Magenta était que toute attaque d’une unité non volante (amie ou ennemie) qui passait à travers son socle voyait ses dés d’attaques divisés par 2.
En effet, le système antigravité du Magenta émet des jets de vapeurs qui bloquent partiellement les lignes de vue.

J’aime bien cette règle et j’espère qu’elle sera conservée.

dw-rf-magenta-i


Un Magenta Type 2 naval : ici c’est la version que je possède et qui n’est normalement pas celle qui se trouvera dans la boite de base navale puisqu’elle ne permet pas l’utilisation de la fameuse lance thermique.

Normalement, cette version devrait devenir « collector » à partir du 10 mars, remplacée par une figurine qui pourra accueillir les deux armements.

dw-rf-sea-magenta-ii

Le très attendu croiseur volant de classe Marseille.

Comme déjà mentionné dans mon précédant billet et pour l’anecdote, le nom de la classe de ce croiseur et passé de Bretagne à Marseille.
Personnellement, je n’étais pas vraiment enthousiasmé par le concept 3D mais je trouve la fig peinte finalement très attrayante.
Cette fig relance une des principales questions qui entoure le lancement de cette faction, à savoir peut-t-il voler pendant toute la partie ou doit-il, à l’instar du Magenta V1, amerrir au bout de 4 tours ?
S’il ne peut pas voler toute la partie, comment allons-nous simuler la version navale puisque qu’aucune figs n’est actuellement disponible ?

Les questions soulevées par cette dernière phrase et le fait qu’il y ait deux versions bien distinctes du Magenta me fait furieusement penser, qu’au final, ces deux types de bâtiments (Magenta Type 1 et Toulon) sont les deux premiers représentants d’un nouveau type d’unité à Dystopian Wars, en l’occurrence les Antigravs.

Ces antigravs, pourraient passer au dessus de l’eau et des obstacles mais auraient évidemment des limites dont l’impossibilité de se cacher dans les nuages fait partie.

Tout ceci n’est, bien évidemment, que des conjectures et j’attends avec impatience de pouvoir tenir entre mes mains le livret de règles.

dw-rf-sea-cruiser

Les frégates de classe Lyon visiblement équipées de lance-torpilles.

dw-rf-sea-frigate

L’intercepteur lourd de classe Voltaire.

Il semblerait que ce soit une autre particularité française, étant donné que toutes les autres factions ne possèdent, à ce jour, que des bombardiers.

Ce serait assez intéressant que le Voltaire soit très orienté « chasse aux gros volants adverses ».
dw-rf-air-voltaire-tiny

Voilà pour un petit aperçu de ce qui arrive le 10 mars.


Pour finir, voici les photos des unités terrestres :
dw-rf-land-ship
dw-rf-land-medium-tank

dw-rf-land-bombard

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 15:51

Je ne me suis toujours pas remis de la vague de figs de novembre/décembre qu’une nouvelle fournée très intéressantes va débarquer début mars.


Cela me laisse un petit mois pour finir de peindre une bonne dizaine de figs FA, puisque j’ai zappé la vague Covenant de janvier.

Mais au fait de quoi parle-t-on ?

Ni plus ni moins que de la sortie des français pour Dystopian Wars et accessoirement de quelques jolies figs pour Firestorm Armada.

En effet, plusieurs sites de vente en ligne viennent de mettre en précommandes pas moins de 9 références Dystopian Wars pour la République de France et 8 pour la Ligue Zenian de Firetorm Armada.

rof peinture studio

La première surprise du côté des français, c’est la découverte qu’il n’y a pas une mais deux versions du Magenta.

Tout n’est pas encore très clair puisque les règles spécifiques de la faction ne sont pas connues mais il semblerait qu’il y ait maintenant une version (uniquement ?) volante équipée de deux tourelles standards et une version uniquement marine, qui elle peut remplacer une de ses tourelles par une nouvelle arme : la lance thermique et par un générateur de nuages défensif.

rof magentaT2 rof magentaT1



Il est à noter qu’à la différence du blister du Magenta que je possède et qui contenait une version aérienne et marine de la bête, les différents Magentas sont vendus séparément.

La figurine de la nouvelle version marine se différentie aussi un peu de celle que je possède puisqu’elle est prévue pour recevoir à l’avant la fameuse lance thermique.

Les croiseurs volants, déjà aperçus, sont bien présents dans le battlegroup mais ils ont changé de nom, ils ne sont plus de classe Bretagne mais Marseille.

rof battlegroup


Autres nouveautés de poids côté français, l’apparition des sous-marins de classe Epaulard équipés d’un mortier qui peut tirer à longue distance et des croiseurs lourds de classe Toulon équipés eux aussi de lances thermiques et… pouvant combiner leur tir.

rof epaulards rof toulon



Avec le porte-avion de classe Couronne, cela porte à trois le nombre d’unités navales différentes disposant de lances thermiques.

Il est aussi fait référence à des « skimmer stands » ce qui semble être de nouveaux socles spécifiques aux unités volantes françaises.

 

Du côté de Firestorm Armada, la surprise vient de la sortie, inattendu, de nouvelles figurines pour deux des factions principales.

Les Aquans pourront bientôt intégrer à leur flotte une nouvelle classe de frégate et de croiseur quant aux Dindrenzis, ils seront les premiers à posséder deux types de cuirassés avec l’entrée en service du Nausicaa.

fa aquan Chironex fa aquan barracuda

fa dendrezi

La ligue Zenian, continue donc de déployer des unités toujours plus brutales les unes que les autres, et ce n’est pas le supercuirassé de la République de Rense qui infléchira la tendance !
fa rsn banshee

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 09:56

Je continue sur ma lancée des dreadnoughts avec cette fois-ci celui pour le Covenant.

Bon, en fait, c’est le premier dreadnought que j’ai peint il y a plus d’un mois de cela.

La fig est très belle et si je joue un jour à Dystopian Wars , il fera forcément partie de ma liste !

C’était ma première utilisation de l’aéro pour faire un camouflage deux tons et cela ne s’est pas trop mal passé.

Contrairement aux tourelles des croiseurs et du cuirassé, pour le dreadnought je préfère les tourelles semi sphériques.

De plus comme les tourelles latérales du dreadnought n’ont qu’un arc de 180°, j’ai choisi de représenter cette particularité en utilisant les deux types de tourelles.
Les bulles pour la proue et la poupe et les semi sphériques pour les latérales.

J’aime tellement ces tourelles, qu’en fait, j’en ai peint quatre et comme toutes mes tourelles CoA sont aimantées je peux à loisir faire du full tourelles semi sphériques !

coa dreadnought2
coa dreadnought1
coa dreadnought3
coa dreadnought4

Repost 0
Published by Laurent - dans Dystopian Wars
commenter cet article